COURAGE : n.m. (de cœur). 1.Force de caractère, fermeté que l’on a devant le danger, la souffrance ou dans toute situation difficile à affronter. Cette femme a beaucoup de courage.
Fam. Prendre son courage à deux mains : faire appel à toute sa volonté, son énergie pour surmonter ses appréhensions. Pour oser faire quelque chose.
2. Ardeur, zèle pour entreprendre quelque chose : envie de faire quelque chose. Il n’a pas eu le courage de se lever si tôt.
3. Ne pas voir le courage de faire quelque chose, être incapable de la faire, par sensibilité. Je n’ai pas eu le courage de lui annoncer la terrible nouvelle.
4. Avoir le courage de ces opinions, ne pas hésiter à les manifester, à s’y conformer.

Avant je ne prêtais jamais d’attention à ce mot, jusqu’à ce que la vie me le balance à la gueule quotidiennement, c’était déjà le cas avant, mais maintenant il prend tout son sens…

=> Avant : « Bon courage pour ta journée de travail. »

=> Maintenant : « 8 fausse couches, 3 Geu, courage ! »

Mais putain il faut arrêter avec ce mot, je le déteste, c’est le mot que l’on dit dans les situations ou il n’y rien à dire ! Il est plus réconfortant pour la personne qui le prononce (Ouf je ne suis pas resté muet) que pour celle qui le reçoit, surtout que triste et au bout de sa vie, cette personne se sentira obligée de vous gratifier d’un : « merci ».

Ben non, pas merci d’avoir sorti le gogo gadget des mots tout prêt, le mac do de l’expression : « Désolé, courage. »

Bon ben, bon courage et pleins de +++ à toutes !

Et oui, que dire d’autre… ❤

Publicités