Je me souviens encore lorsque Mme la spécialiste nous a annoncé les piqures quotidiennes qui m’attendaient lors de la fiv

« Euh ! J’ai pas encore réussi le concours infirmière Doc, aux dernières nouvelles, suis même pas aide soignante mais vendeuse… En plus j’aime pas le médical, alors ! »

Une fois compris que c’était non négociable j’étais en stress total, à la recherche de témoignage de filles qui étaient déjà passées par là , leurs mots m’ont rassurés mais les images me manquaient.

Maintenant que je suis devenue une junkie, une accroc aux hormones maintenant que puregon, ovitrelle et autre orgalutran n’ont plus de secret pour moi je voulais vous faire voir en photos à quoi ressemble les piqures du traitement.

La première est impressionnante mais aucune douleur et très facile d’utilisation, ne te traumatise pas, une fois le stress de l’inconnu, une fois que la première piqure aura mordue ta chair, tu seras alors de l’autre côté, tu en feras peut être même des histoires : « junkie se pique en repas chez des amis », « junkie se pique au camping », « junkie se pique au boulot »…

Le rêve quoi… A ton stylo !

Publicités